Articles

Le foie en médecine chinoise

Le foie est situé du côté droit de l’abdomen, juste au-dessus du duodénum. Il est l’organe le plus gros du corps humain et les fonctions qui lui incombent sont nombreuses. Nous allons voir très brièvement ce qu’est le foie en médecine occidentale puis beaucoup plus longuement, les fonctions de celui-ci en médecine chinoise.

Le foie en médecine occidentale (ou glande hépatique) est un organe abdominal des vertébrés qui assure trois fonctions vitales : une fonction d’épuration, une fonction de synthèse et une fonction de stockage. Chez l’humain, il est impair et asymétrique. Il est logé dans l’hypocondre droit, la loge sous-phrénique droite, la partie supérieure du creux épigastrique puis atteint l’hypocondre gauche. C’est le plus volumineux des viscères humains (deux pour cent du poids corporel, soit une moyenne de 1 500 grammes) et l’organe du corps humain qui effectue le plus grand nombre de transformations chimiques. La discipline médicale qui lui est rattachée se nomme l’hépatologie.

Le foie participe au contrôle et à la mise en œuvre du système immunitaire en combattant les cellules indésirables selon un processus nommé « phagocytose ». Enfin, il a aussi la faculté de détruire les globules rouges, de produire l’urée permettant l’excrétion des déjections azotées, de produire la fibrinogène (protéine utile à la coagulation du sang), de stocker le glycogène (sucre), de participer au stockage et au métabolisme des vitamines, et de produire des substances antitoxiques et protectrices.

 Le foie au même titre que la vésicule biliaire, appartient à l’élément Bois et est de nature Yin. Il se nomme en chinois Gān; 肝 et a 5 principales fonctions qui sont :

 

  • D’assurer la libre circulation du Qi
  • De stocker le sang
  • De gouverner les tendons
  • De se manifester dans les ongles
  • De s’ouvrir aux yeux

1) Assurer la libre circulation du Qi

Assurer la libre circulation du Qi est la fonction du foie la plus importante. Il règle et assure le mouvement du Qi, du sang, du Jing, des liquides organiques et des émotions dans le corps entier.

Les 3 principaux aspects de cette fonction sont :

  • La digestion
  • Les émotions
  • La sécrétion de bile

A) La digestion

La fonction d’assurer la libre circulation du Qi est nécessaire pour le bon fonctionnement du couple rate – estomac. Si le foie est déséquilibré, une *surpression de son Qi apparait engendrant des distensions et douleurs à la poitrine, aux hypocondres et à l’abdomen inférieur.

Cette surpression fait que le Qi du foie peut envahir l’estomac, et perturber la descente du Qi de ce dernier, entrainant des revois, des nausées, des vomissements, des douleurs au niveau de l’abdomen supérieur. Lorsqu’il envahit la rate, il perturbe la montée du Qi de celle-ci et sa fonction de transformation et de transport, ce qui aboutit à des symptômes tels que des douleurs à la poitrine, aux hypocondres et à l’abdomen, des gargouillements intestinaux et des diarrhées. Par conséquent, lorsque le bois agresse la terre cela engendre des troubles digestifs variés.

*Une surpression du Qi du foie peut évoluer en chaleur, en montée du Yang du foie ou en feu. Ces deux derniers pouvant se transformer en vent interne.

 

B) Les émotions

Le foie équilibre les émotions. Cet équilibre émotionnel dépend de l’harmonie du Qi et du sang et donc de la fonction d’assurer une libre circulation. Lorsque le foie maintient la libre circulation du Qi, l’interne est détendu, l’interaction de la personne avec l’environnement extérieur se fait normalement. Si cette fonction est perturbée en raison d’une surpression du Qi du foie, des troubles émotionnels apparaissent donnant lieu à des réactions excessives ou inappropriées. A contrario, un trouble émotionnel peut de même affecter la fonction de libre circulation du Qi du foie.

Le foie a une relation privilégiée avec les émotions : colère, irritabilité, saute d’humeur, dépression, rancœur, frustration.

C) La sécrétion et libération de la bile

La fonction de stockage et de libération de la bile de la vésicule biliaire est un aspect de la fonction du foie consistant à assurer la libre circulation du Qi. Si cette fonction du foie est perturbée, cela engendrera des anomalies dans la production et la libération de la bile, caractérisées par un goût amer dans la bouche, des reflux de liquide jaune, une perte d’appétit, des flatulences, des distensions et douleurs dans les hypocondres.

Le foie en caractère chinois. Ces trois principaux aspects de la fonction du foie consistant à assurer la libre circulation du Qi sont en corrélation, ils ne peuvent être isolés. Lorsque cette fonction est perturbée cela peut affecter aussi bien la digestion, l’activité émotionnelle que la sécrétion et la libération de la bile. En effet, si cette dernière est déséquilibrée elle peut causer un dysfonctionnement de la rate, de l’estomac et intestinal affectant la circulation du Qi qui en retour, peut altérer l’activité émotionnelle.

Lorsque la fonction d’assurer la libre circulation du Qi est normale, le Qi est régulier et sa circulation est fluide, il est en harmonie avec le sang, la libre circulation du Qi dans les méridiens se fait normalement, les organes peuvent fonctionner correctement et les émotions peuvent fonctionner harmonieusement, apparaissant et disparaissant aux moments opportuns.

2) Stocker le sang

Le foie est aussi responsable du stockage et de la régulation du sang. C’est à dire que le foie est capable de retenir le sang et de réguler le volume de sang dans le corps. La quantité de sang dans les différentes parties du corps varie selon les besoins physiologiques. Lorsqu’une personne est active, fait des exercices physiques, le sang s’écoule du foie pour approvisionner les parties du corps qui en ont besoin. A l’état de repos, le sang rejoint le foie pour y être à nouveau stocké.

Si la quantité de sang stockée est insuffisante, les yeux ne seront pas convenablement nourris et des symptômes tels que la vision trouble, une mauvaise vision nocturne et les yeux secs peuvent apparaitre. Par ailleurs, si le sang ne parvient pas à nourrir les tendons, cela crée une hypertonicité des tendons donnant lieu à une incapacité à plier ou à tendre.

Sur le plan gynécologique, cette fonction de stockage du sang par le foie est très importante. Elle a une incidence sur les vaisseaux Ren Mai (Vaisseau Conception) et Chong Mai (Vaisseau pénétrant) qui sont liés avec l’utérus. Si le sang échoue à circuler dans ces deux vaisseaux, une réduction du flux menstruel ou une aménorrhée peut apparaitre.

 

3) Gouverner les tendons

Les tendons s’attachent aux articulations et jouent un rôle dans le mouvement de ces dernières. Notons qu’ici le mot « tendons » fait surtout référence à l’aspect contraction/relâchement des muscles, il englobe également des tissus mous qui connectent le muscle à l’os et l’os à l’os (tendons, ligaments, cartilages …).

Si le sang stocker dans le foie est insuffisant et incapable d’humidifier et de nourrir les tendons, des symptômes comme des spasmes, des crampes, des engourdissements des membres, des difficultés à plier ou tendre apparaissent. De plus si un vent interne est présent, des signes de tremblements, de tétanie et d’opisthotonos* peuvent apparaitre.

*Contracture généralisée prédominant sur les muscles extenseurs, de sorte que le corps est incurvé en arrière et les membres sont en extension.

4)  Se manifester dans les ongles

La santé des ongles des mains et des pieds sont également dépendants du sang du foie. Ce dernier nourrit les tendons et le surplus va aux ongles. Par conséquent le sang du foie doit être suffisamment abondant.

 

 5) S’ouvrir aux yeux

Les yeux ont une relation étroite avec le foie. Leur capacité à voir dépend s’ils sont nourris correctement par le sang du foie, et beaucoup de troubles touchant le foie se répercutent dans les yeux.

Lorsque le foie est déséquilibré, cela se répercute sur les yeux :

  • Un vide de sang du foie peut entrainer des yeux secs, une perte de la vision nocturne, des mouches volantes ou une vision floue
  • L’humidité – Chaleur du Foie et de la Vésicule Biliaire se manifeste par des yeux jaunes (jaunisse)
  • Un feu du foie engendre des yeux rouges, irrités, gonflés
  • Une montée du Yang du foie par des vertiges visuels
  • Le vent interne du Foie peut engendrer un *nystagmus, strabisme divergent, convergent ou vertical.

*Mouvement d’oscillation involontaire et saccadé du globe oculaire.

Le foie n’est cependant pas le seul organe à avoir une action sur les yeux. En effet, tous les Zangfu sont impliqués dans le fonctionnement correct des yeux, mais parmi eux ce sont surtout (après le foie) les reins et le cœur qui sont les plus étroitement liés aux yeux.

En plus de ces 5 principales fonctions du foie on peut également ajouter :

  • Les cheveux sont l’excédent de sang
  • Le foie monte à gauche
  • Le foie déteste le vent
  • Le foie est lié à l’esprit de décision
  • Le foie abrite le Hun

6) Les cheveux sont l’excédent de sang

Bien que les cheveux soient la partie externe des reins ils sont aussi l’excédent du sang, le sang nourrit les cheveux. Par conséquent, l’état des cheveux est aussi une indication de la santé du sang du foie. L’apparition de cheveux gris et/ou la perte de cheveux sont associés à un vide de sang du foie.

Il y a une relation étroite entre le foie et les reins. Le sang stocké dans le foie dépend du Jing des reins, et ce dernier dépend du sang du foie. Ils se transforment et se nourrissent mutuellement, d’où la phrase « le foie et les reins ont la même source ».

7)  Le Qi du foie monte à gauche

Bien que l’organe réel se trouve à droite, le Qi du foie monte à gauche. Il aide le Qi de la rate dans son mouvement de monté. Le Qi du poumon en revanche descend à droite, il aide le Qi de l’estomac à descendre. Ces mouvements sont complémentaires et sont très importants pour la bonne circulation du Qi dans le corps.

8)  Le foie déteste le vent

Le vent selon la loi des 5 mouvements (ou des 5 éléments), le foie correspond au bois et le bois correspond au vent. Le foie est facilement blessé par le vent. Par exemple les migraines sont communément attribuées au foie et celles-ci ont souvent pour origine, ou sont amplifiées, par le vent externe. Par ailleurs, un déséquilibre du foie peut engendrer un vent interne pouvant entrainer par exemple convulsions, tremblements ou paralysie spasmodique.

Par conséquent, le foie est lié aussi bien au vent externe qu’au vent interne.

 

9) Le foie est lié à l’esprit de décision

Le foie et la vésicule biliaire sont liés sur le plan intellectuel et émotionnel. Cette dernière gouverne la prise de décision à court terme et les jugements, elle est le « contrôleur du jugement », celui qui « tranche ». Le foie gouverne la prise de décision à long terme, la planification.

Les personnes avec un fort Qi et sang du foie sont généralement de bon décideurs et ont une bonne capacité de planification stratégique.

 

 10) Le foie abrite le Hun

L'esprit Hun (魂) est souvent appelé « âme éthérée » ou « conscience éthérée ». Hun peut être interprété comme le royaume du subconscient qui est particulièrement actif durant le sommeil, il influence les rêves la nuit. Il peut être compris comme une sorte de conscience éthérée qui peut se séparer du corps durant le sommeil.

Il est enraciné dans le foie et plus particulièrement dans le Yin du foie qui inclue le sang du foie. S’il y a vide du Yin du foie, l’âme éthérée privée de sa résidence et est déracinée. Cela peut engendrer des insomnies, de la peur et des prises de décisions difficiles pour donner une direction à sa vie.

Lorsque le sang du foie est abondant, la personne est courageuse, est capable de faire face aux difficultés de la vie, et a la capacité de planifier sa vie. Si le sang du foie est en vide, la personne manque de courage, ne peut pas faire face aux difficultés, ne peut pas prendre de décisions et elle est facilement découragée.

Le Hun et le Shen (Esprit résident dans le cœur) sont étroitement connectés. Au travers du Hun, le Shen peut se projeter et s’extérioriser mais aussi s’intérioriser pour recevoir l’intuition, l’inspiration, l’imagination, les idées, les images dérivées de notre inconscient.

Semiologie de Foie

Stagnation de Qi d Foie

Sensation de distension au niveau des hypochndres et de la poitrine, soupirs, hoquets.   Mélancolie, état dépressif, humeur instable, irritable, tendu, sensation de boule dans la gorge. Troubles digestifs: nausées, RGO... Règles irrégulières, douloureuses, syndrome prémenstruel.   Relation avec la médecine occidentale:  dysménorrhées, mastoses, pharyngites, troubles nerveux  et émotionnels

Stase de Sang de Foie

Règles irrégulières, sang menstruel foncé avec des caillots, douleur abdominales, bien locallisées térébrantes, mases fixes dans l'abdomen.

Feu du Foie qui s'élève

Irritabilité, propension à de brusques accès de colère. Acouphènes, céphalées temporales ou au niveau des yeux, vertiges, visage et yeux rouges, soif, goût amer dans la bouche, sommeil perturbés par des rêves abondant, constipation. Relation avec la médecine occidentale: Hypertension essentielle, migraines, hémorragies du tractus digestif supérieur, maladies oculaires comme la conjonctivite chronique ou du glaucome, troubles de l'oreille comme une labyrinthite, ou Ménière ou une otite.

Chaleur-Humidité du Foie et Vésicule Biliaire

Plénitude et douleur des hypochondres de la poitrine, jaunisse, nausées, vomissements, perte d'appétit, distension abdominale, leucorrhées jaunes et nauséabondes, prurit génital.  Relation avec la Médecine occidentale: Hépatites, ictères, orchite, cervicite, vaginite, eczèma des organes génitaux.

Vide de sang de Foie

Maigreur, vertiges, acouphènes, oeil desséché, fourmillement, spasmes tendino-musculaires, ongles ternes, mous ou pâles, règles peu abondantes.  Corresponsance en médecine occidentale: Anémie, névroses, maladies oculaires, cirrhose, syndrome climatérique, menstruations irrégulières

Monté du Yang du Foie

Céphalées, vertiges, acouphènes, tension interne, insomnie, colère, yeux rouges.  Correspondance en médecine occidentale: HTA, maladies oculaires, hyperthyroide....

Agitation interne du vent du Foie

Convulsion, hémiplégie, tremblements, difficultés d'élocution, nuque raide, tétanie, bourdonnement oreilles. Correspondance avec la médecine occidentale: HTA, AVC, insolation, apoplexie, Parkinson, épilepsie

 

Obésité et Médecine Chinoise

L’obésité n’s pas nécessairement la conséquence du « trop manger/peu bouger » mais résultent de déséquilibres énergétiques plus profonds.  L’obésité est qualifiée de grave à chaque fois que l’IMC (poids en kg divisé par le carré de la taille (en mètres)).  Plus une obésité est grave, plus les risques pour la santé sont augmentés.  Parmi ces risques on citera le diabète, l’HTA, les maladies cardio-vasculaires, arthroses des genoux et du rachis lombaire, les problèmes respiratoires…..

L’obésité résulte d’un déséquilibre énergétique, ce dernier peut être dû à un Vide de Rate, un excès de chaleur à l’Estomac, un excès de mucosité-humidité, un excès de yang de Foie, une stase de sang et stagnation de QI ou encore un vide de Yang de la Rate et des Reins.  L’obésité revêt ainsi différentes formes étiopathogéniques.

Les différentes formes d’obésité

Obésité par vide de Qi de Rate

Obésité avec un passé de mauvaise habitudes alimentaire, fatigue avec sensation de faiblesse, hypersomnie avec tendance à la somnolence, selles ramollies. Toute forme de surmenage peut donner lieu à un vide de Rate. De même l’absence de mouvements, l’excès d’aliments sucrés, le travail excessif, l’inquiétude, les soucis lèsent la Rate. 

Obésité par excès de chaleur à l’Estomac

Appétit exagéré avec faim rapide après repas, soif de boissons fraîches, goût amer ou acide dans la bouche, mauvaise haleine.  La personne mange trop. Les aliments stagnent et engendrent la chaleur de l’Estomac.   Les aliments trop épicés, l’alcool, les fritures, les aliments à indice glycémique élevé donnent une chaleur à l’Estomac.  La Rate étant vide, elle ne peut transformer cette alimentation. Il s’ensuit une production de mucosités (graisses)

Obésité dû à un excès de Mucosité – Humidité

Appétit exagéré avec prédilection pour les aliments sucrés et gras.  Si les repas sont pris de façon irrégulière, tardivement par exemple, cela peut favoriser l’humidité digestive.  Ce type d’obésité est, par ailleurs, souvent aggravé par une mauvaise hygiène de vie (hyper sédentarité)

Obésité par excès de yang de Foie

Humeur cyclothymique ou dépressive, irritabilité, corps empâté, antécédents d’HTA, bouche amère, insomnies.  Les sentiments d’injustice, la colère.., vont léser libre circulation du Foie ; d’où excès de yang de Foie.

Obésité par stase de sang et stagnation de QI

Appétit faible, ballonnement et fatigue postprandiaux, vertiges, engourdissement des membres, varicosités dans les jambes, parfois œdèmes des chevilles.

Obésité par vide de yang de la Rate et des Reins

Obésité plus sévère en dessous de la ceinture, inappétence, distension abdominale postprandiale, apathie, fatigue, faiblesse des membres, membres froids, douleurs lombaires, parfois œdèmes des membres inférieurs avec dysurie (difficulté à évacuer les urines). La personne peut même souffrir d’inappétence et tout en mangeant peu, il reste gros.

La Médecine Chinoise prend alors toute son importance car c’est la médecine de l’équilibre associé à la diététique et la pratique de 30 mn d’activité physique par jour minimum.   La Médecine Chinoise est un excellent moyen d’accompagnement pour bien maigrir car elle permet d’obtenir des pertes de poids intéressantes avec des régimes moins restrictifs et une pratique de l’activité physique moins importantes.  Avec des séances une fois par semaine pendant 4 à 6 semaines ; après quoi elles sont espacées à raison d’une séance tous les 15 jours pendant 6 mois au moins.

×